Les phrases à ne pas dire devant un graphiste





Toujours dans l’idée d’améliorer les relations entre graphistes/designers et les clients, je vous propose aujourd’hui une liste de phrases à éviter lorsque vous échangez avec un graphiste. Que ce soit lors du premier contact ou au cours du projet.

1. Peux-tu refaire le même site / le même logotype ?

Donner des exemples de création qu’on apprécie est vraiment une bonne idée, cela permet au designer de cerner les envies. Vous pouvez même vous inspirer de communications différentes : une typo sympa par ci, une couleur dynamique par là, une mise en page professionnelle que j’aime, etc…
Attention juste à ne pas copier/coller un site ou un logo que vous aimez.
En plus de potentiels risques juridiques pour contre-façon, comme je le rappelle plus baschaque création doit répondre à un besoin : Copier à l’identique n’est vraiment pas une bonne idée si vous voulez communiquer éfficacement.

2. J’ai contacté d’autres graphistes

Si vous pouviez éviter de le préciser fièrement. Autant le dire clairement :  »Baissez vos prix, sinon on demande à quelqu’un d’autre ».
Honnêtement demander des devis à plusieurs designers c’est votre droit. A vous de voir les prestations que vous attendez selon votre budget.
En tant que designer j’aime bien savoir que les gens font appel à moi, pour mes compétences, ma vision… par pour une simple question de tarifs.

3. Nous proposons un concours !

Vous avez du mal à vous décider sur le prestataire et vous souhaitez obtenir plusieurs propositions… Lancer un concours n’est vraiment pas acceptable à moins de pouvoir rémunérer chaque participant pour le travail qu’ils vont vous fournir. Est-ce que vous le pouvez ?

4. Pouvez-vous nous proposer une maquette
en même temps que votre devis ?

Vous contactez un graphiste et vous souhaiteriez être certain d’avoir contacté LE BON. Ça parait légitime mais, mis à part son portfolio, vous ne pouvez pas obtenir la certitude que les premières propositions seront justes.
Si avant de signer le devis du designer, vous avez des doutes sur ses capacités à répondre à vos besoins, préférez lui demander des exemples de ses créations précédentes.
Et sachez surtout qu’une commande ne se réalise pas d’un seul coup (On est pas au Mc Do), cela demande de multiples allers/retours, vous aurez donc encore le choix de modifier le tir si besoin.

5. J’aimerais un logo, quels sont vos tarifs ?

Les tarifs dans le design ne sont pas définis à l’avance.
Si le fait de choisir un graphiste se base uniquement sur le tarif pour vous, il y a fort a parier que le designer que vous choisirez ne vous proposera pas un service de qualité. Du moins, il ne vous offrira pas ce qu’il à de meilleur.
Présentez d’abord votre demande, exprimez vos besoins et attendez que le créatif vous envoi son devis.

6. Envoyez-moi votre grille tarifaire

Le graphisme est avant tout un service personnalisé qui répond à des problématiques propres à chaque client, à vos besoins.
De ce fait, il est très rare de pouvoir établir une grille tarifaire.

7. Ça ne vous prendra que 2 minutes

« C’est un projet rapide » est une phrase qu’un graphiste rencontre souvent, et ça à le don de l’agacer. Même si c’est peut-être le cas, laissez-lui en juger par lui-même.
En plus de cela il arrive régulièrement qu’une demande, à priori simple, soit en réalité bien plus complexe.

8. URGENT! C’est pour la fin de semaine…

Vous saviez que vous alliez avoir besoin d’un graphiste, mais voilà, à force de reculer l’échéance, votre besoin se fait de plus en plus urgent, et vous avez besoin d’un graphistemaintenant!
Envoyer un mail ou publier une annonce avec *URGENT* peut vous paraître un bon moyen de passer en tête de liste, mais je vous l’assure ce n’est pas le cas.
Si le graphiste est déjà engagé sur d’autre projets il privilégiera certainement ses clients actuels.
Après tout, lorsque ça sera votre tour, vous apprécierez que votre projet soit traité en priorité, non ?
Si malgré tout, votre projet doit vraiment être fait (ou au moins commencé) durant le week-end par exemple, préparez-vous à ce que la facture soit également à la hauteur de votre demande : URGENTE!

9. Soyez créatif!

Ces deux mots balancés avant même d’avoir reçu une premiere proposition graphique pourrait être blessante. Par essence, c’est son métier d’être créatif, de recherche l’originalité, pas besoin de lui rappeler.
Vous demanderiez vous à votre banquier: « Soyez honnête! » hum ?
Préférez laisser le designer vous faire ses propositions sur la base de votre demandeet ajustez ou affinez votre demande par la suite si besoin. Une fois les première maquettes reçues, un « Tu peux te lâcher, soit plus créatif, regarde l’exemple que je t’ai envoyé … » passera mieux.

10. C’est votre passion

Vous contactez quelqu’un qui à choisi un métier dont il est passionné. Mais n’oubliez pas quecela reste son métier, son gagne-pain! Inutile de prendre l’excuse affective de la passion du design, Être graphiste c’est avoir son entreprise, une entreprise qui doit d’être rentable et le graphiste ne travaillera pas si son investissement (en temps et en compétences) ne sont pas rentabilisés. En clair : Si cela ne lui permet pas d’en vivre.

11. Si vous travaillez bien, je parlerai de vous autour de moi.

Si effectivement votre réseau est assez étendu pour de façon quasi certaine pouvoir proposer d’autres projets par la suite c’est un bon point, sinon
évitez ce genre de promesses.
L’égo d’un créatif n’est pas aussi grand que ça pour lui permette de se nourrir de reconnaissance et d’eau fraiche.
Toutefois, préférez attendre la fin du projet pour faire cette offre. Cette phrase sera mieux perçue si elle est utilisée comme un remerciement et non comme un appel à baisser les prix, pour les prochaines fois.

12. Votre maquette est bien mais ma secrétaire / le fils du patron n’aime pas le bleu clair.

Vous êtes le client et vous souhaitez obtenir le meilleur design possible, celui qui convient parfaitement, c’est normal.
Malheureusement, sachez qu’il y aura toujours quelqu’un pour contredire vos choix ou celui du graphiste. Le graphisme n’est pas une science exacte, c’est une question de compromis. Vous devez atteindre un objectif (Ex:Renforcer mon image professionnelle)selon certaines contraintes (Le plus souvent budgetaires)
Vous avez tout à fait le droit de demander différents essais, des modifications, etc… Mais pensez également votre communication visuelle comme un investissement à long terme. Bien souvent vous serez amené à la faire évoluer, ne perdez pas de temps (et celui du graphiste) dès le début sur des détails qui s’affineront avec le temps ;)

13. Voici ma maquette web en pdf!

Note : J’ai eu l’exemple récemment d’un graphiste print qui m’a demandé d’integrer sa maquette, qu’il avait fait sous indesign, en 300 dpi …
Une maquette web en pdf ? Honnêtement, il est parfois préférable d’envoyer les croquis sur papier et scannés plutôt que des fichiers inutilisables et donc les tailles ne sont pas exactement définies pour le web.
Si vous avez une idée plus précise, envoyez plutôt un simple jpg

14. Je valide ! (et le mail d’après) j’aurai encore quelque modifications…

La validation pour un concepteur c’est le Saint Graal, ne l’utilisez pas à tout va.
Dire « je valide » c’est signifier que vous ne reviendrez plus dessus.